esr

Etablissements de soins responsables Programme ESR

Le Programme ESR, qu'est-ce-que c'est ?

  • un référentiel Développement Durable – Responsabilité Sociétale (DD/RSE) reconnu, adapté aux établissements de soins
  • une démarche d’auto-évaluation, modulable selon vos besoins
  • mise à disposition de :
    - une plateforme web sécurisée, simple et convivial
    - une boite à outils pratiques de mise en œuvre
  • accès à  :
    - un réseau de professionnels organisant et facilitant la mise en œuvre de votre démarche
    - des échanges d’expériences pratiques

Ce que vous apporte le Programme ESR

  • facilite la mise en œuvre de la démarche DD/RSE au sein de votre établissement de soins
  • des possibilités de communiquer selon vos besoins, de façon simple
  • des échanges d’expériences avec les autres participants au Programme ESR

Qui est concerné ?

  • établissements: Hôpitaux, cliniques, EMS, CMS, services de la santé publique, pharmacies centrales, etc. (publics et/ou privés)
  • personnes concernées: membres de la direction, répondants développement durable, responsables logistique – infrastructures - intendance, responsables médicaux

 

Soutien: Etat de Vaud (Unité de développement durable - UDD)


 

 

Un programme ouvert à tous

Les différents établissements, consultants, vérificateurs, sont les bienvenus. Contactez-nous.

Pour en savoir plus:

Article revue « Compétence » (H+, 4/2013)

Objectifs du Programme ESR

Faciliter la mise en œuvre de démarches et bonnes pratiques de Développement Durable – Responsabilité Sociétale (DD/RSE) dans les établissements de soins.
Dans ce but, un référentiel intégratif de diagnostic « Développement Durable » pour des établissements de soins a été établi par les milieux de la santé.

Naissance

Le projet ESR a débuté en 2012, à l’initiative du CHUV et de la Fédération des Hôpitaux Vaudois (FHV). Il a mis en commun les expériences de divers établissements en matière de développement durable (CHUV, FHV, AVDEMS, AFIPA). Le référentiel a été adapté sur la base des retours d’une dizaine d’établissements du groupe de pilotage.